Platycnemis pennipes

Platycnemis pennipes (Pallas, 1771) : l'agrion à larges pattes 

Parmi les trois espèces du genre de notre faune, c'est, et de loin, la plus largement répandue. En dehors du midi et de la façade atlantique, c'est bien souvent la seule espèce du genre qu'il sera possible de rencontrer. Elle est présente à peu près partout, parfois en abondance, il n'y a que dans les basses plaines méditerranéennes et dans le sud du bassin aquitain qu'elle est rare, voire absente. En Lorraine, c'est un des zygoptères les plus fréquents. Il est omniprésent sur les plans d'eau et les cours d'eau lents. 

Le mâle mature a une couleur caractéristique bleue pâle, rehaussée de dessins noirs qui peut le faire confondre avec un Coenagrion en cas d'examen (très) superficiel. Le dessus des segments S7 à S9 est presque complètement noir avec une étroite ligne bleue axiale, tandis que les premiers segments comprennent au contraire un fin trait noir axial sur fond bleu qui s'élargit coté distal. Le dessus du thorax est noir rehaussé de bandes antéhumérales bleues. Les tibias des pattes sont discrètement élargis et bordés de longs cils, et la patte entière est striée de noir. La tête est allongée transversalement, et les yeux sont bleu vif.

La femelle a une silhouette semblable, avec un abdomen épaissi. Sa couleur est blanchâtre, avec des nuances brunes plus marquées sur la tête et le thorax.

Nike Sneakers | blush pink adidas superstars suede red white Mid Light Smoke Grey - Grailify

Platycnemis latipes

Platycnemis latipes (Rambur, 1842) : l'agrion blanchâtre

C'est lui qui devrait s'appeler "agrion à larges pattes" d'après son nom latin, mais l'usage en a décidé autrement... Toutefois, le qualificatif d'agrion blanchâtre lui convient également bien, car effectivement mâle mature et femelle sont de couleur très pâle. Dans les régions où deux, voire trois espèces de Platycnemis sont présentes, ceci n'aide pas à repérer P. latipes parmi des immatures des autres espèces, et il faut une observation attentive pour confirmer l'identification. 

Mâle et femelle possèdent les tibias les plus élargis du genre, particulièrement sur la 3e paire de pattes. Les dessins noirs sur le dessus de l'abdomen sont atténués, ce qui renforce l'aspect clair de l'espèce. 

C'est le plus méridional de nos trois Platycnemis, fréquent sur le pourtour méditerranéen il est également présent dans la basse vallée du Rhône, et dans le bassin aquitain où il remonte jusqu'en Vendée. Je ne l'ai rencontré et identifié formellement qu'une fois en Gironde. 

latest jordan Sneakers | Sneakers Nike Shoes

Platycnemis acutipennis

Platycnemis acutipennis (Selys, 1841) : l'agrion orangé

Le mâle adulte de cette espèce est le plus typé du genre. La couleur orange de son abdomen couplée aux yeux bleus le rend facile à repérer et difficile à confondre. L'abdomen est orange quasiment uniforme, avec seulement quelques taches noires sur le dessus des 2 ou 3 derniers segments. Le thorax est jaunâtre, avec 2 lignes noires sur le coté. Les tibias des pattes médianes et postérieures sont faiblement dilatés, avec une ligne médiane noire incomplète ou absente. Les pattes sont bordées de poils raides.
La femelle est plus discrète, elle est de couleur blanchâtre après l'émergence, pour devenir brun-rougeâtre à maturité. Le dessus de l'abdomen porte deux fines lignes noires longitudinales Elle peut facilement être confondue avec celles des deux autres espèces.  

Cette espèce est présente dans une large moitié sud-ouest de la France, en dessous d'une ligne allant du Calvados aux Alpes Maritimes. L'agrion orangé est toutefois inégalement réparti dans son aire, préférant les biotopes chauds en eau calme. Bien qu'il soit commun dans certaines régions, je n'ai eu que rarement l'occasion de l'observer, dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et dans les Landes. En dehors de la france, il n'est présent que dans la péninsule ibérique. 

Sports brands | Men's Footwear