Vanessa atalanta

Vanessa atalanta : le Vulcain

C'est un des papillons les plus connus. C'est un hôte habituel des jardins et vergers où il aime se nourrir du jus des fruits pourris. Les chenilles se nourrissent d'orties, et il apprécie donc d'autant plus les abords des habitations. 

Les verso des ailes est très cryptique, de loin il paraît noir, mais ave cun bon éclairage on découvre des dessins marbrés de gris qui font penser à des lichens ou à de la moisissure. Quand il ouvre les ailes, cette uniformité contraste avec un recto également très sombre, mais rehaussé de blanc à l'apex et surtout d'une bande rouge vif sinueuse. 

C'est une espèce migratrice au long cours, capable de traverser l'Europe du nord au sud. Son abondance est très variable selon les périodes de l'année. 


Vanessa cardui

Vanessa cardui : la Belle-Dame, la Vanesse des chardons 
synonyme : Cynthia cardui 

Ce fort joli papillon est présent pratiquement partout sur Terre (à l'exception de l'Antarctique et de l'Amérique du Sud), ce qui en fait le papillon le plus largement distribué au monde. Ceci peut être relié à ses capacités migratrices qui lui permettent des déplacements saisonniers sur des milliers de kilomètres. En France métropolitaine, les imagos arrivent au printemps en provenance du Maghreb ou des régions sub-sahariennes. Ils se reproduisent chez nous, et à l'automne la génération suivante prend le chemin inverse pour l'hiver. Selon les années, l'intensité du phénomène est extrêmement variable. En mai et juin 2009, suite à une forte pluviosité hivernale en Afrique du Nord il a été exceptionnel et ce sont des milliards d'individus qui ont traversé l'Europe. Par exemple, un comptage réalisé sur une bande de terrain de 25m de large dans la Vienne a donné une estimation de 12 000 individus en 3 jours ! 

Le recto a une couleur de fond orange. L'apex des ailes antérieures est noir, avec quelques taches blanches. D'autres ponctuations noires parsemment le recto, notamment deux séries de taches submarginales arrondies et une série de triangles marginaux sur l'aile postérieure. 
Sous l'antérieure, toute l'aire qui peut être masquée derrière l'aile postérieure au repos est rouge-orangé. L'aile postérieure et l'apex de l'antérieure sont marbrés de brun et de blanc cassé. Sous l'aile postérieure on trouve en plus 2 gros ocelles submarginaux qui encadrent deux plus petits. 

La chenille est polyphage, et si elle apprécie les chardons elle peut se nourrir de beaucoup d'autres espèces de Composées, mais aussi de mauves ou d'orties.