le genre Anacamptis

 

Ce genre comportait jusque récemment une seule espèce, l'Orchis pyramidal. Des études récentes utilisant la génétique, et plus seulement la morphologie,  ont bouleversé la systématique des orchidées et amené à "ventiler" bon nombre d'espèces qui appartenaient au genre Orchis vers d'autres genres, dont Anacamptis. Le genre comporte donc actuellement 5 espèces en Dordogne, plus une actuellement considérée comme disparue. J'ai eu l'occasion d'en rencontrer trois autour de Thiviers:

Anacamptis pyramidalis

 

C'est l'espèce qui a longtemps constitué la seule du genre Anacamptis. On la reconnait facilement à son labelle trilobé qui porte des crètes à la base, son éperon très long, à la forme pyramidale de l'inflorescence. 

AnacamptisPalustris

 

Espèce de zones humides, tout comme A. laxiflora avec lequel il s'hybride parfois. Il s'en distingue par son labelle étalé, au centre poncrué de violet. CF'est une espèce localisée et menacée par la destruction des zones humides. 

Anacamptis laxiflora

 

Plante de milieux humides caractérisée par ses fleurs écartées de la tige, et par son labelle au centre blanc, sans dessin, et aux lobes rabattus. 

Anacamptis papilionacea

 

Très belle espèce reconnaissable à son labelle évasé en cuiller, aux bords lobés, et souligné de trais violacés. Il existe plusieurs sous-espèces, les plantes en photos appartiennent à la ssp. expansa, au labelle particuièrement large.