Hipparchia genava


Hipparchia fagi


Hipparchia fidia

Hipparchia fidia : Le Chevron blanc

Très belle espèce méditerranéenne qui apprécie les lieux chauds et pierreux. 
On la reconnait à la couleur de fond blanche du dessous de l'aile postérieure, parcourue par deux traits noirs irreguliers qui lui ont donné son nom vernaculaire. Sous l'apex de l'aile antérieure se trouve un grand ocelle cerclé de jaune. Une fois posé sa couleur claire lui assure un excellent camouflage sur le sol des garrigues calcaires qu'il fréquente. 


Hipparchia semele

Hipparchia semele : l'Agreste

Cet Hipparchia est très largement répandu dans le Midi, les Causses, les Alpes et Pyrénées et sur tout le littoral Atlantique et de la Manche où il fréquente les milieux dunaires. De plus il peut être localement abondant. Lors de promenades sur les sentiers par temps ensoleillé c'est un plaisir de voir ces grands papillons voler autour de soi, avant de disparaître à la vue une fois posés et redécoller dans les pieds de l'observateur qui essayait de les retrouver... car, comme tous les Hipparchia ils ferment systématiquement leurs ailes, et le verso leur assure un excellent camouflage. Il est varié de blanc sale et de gris, avec une bande postiscale un peu plus claire. La séparation entre cette bande et la partie basale est soulignée par une ligne sombre irrégulière qui forme un angle très prononcé vers le tiers supérieur. Le recto n'est quasiment jamais visible, il est brun avec une bande postdiscale orangée plus étendue chez la femelle, 2 ocelles à l'aile antérieure et un petit à l'angle anal de l'aile postérieure.